Musique

EGMONT

Ludwig van Beethoven / Johann Wolfgang von Goethe / Laurence Equilbey / Séverine Chavrier
 7 oct.
durée : 1h30 sans entracte / tarif B
Lieu : Grand Théâtre
sam. 07 octobre 20H30
  Réserver maintenant    
  • présentation
  • Générique
  • En savoir plus

Présentation

Amour, politique, libération des peuples… Des thèmes qui avaient de quoi inspirer Beethoven lorsqu’il mit en musique en 1810 cette magnifique pièce de Goethe. Le destin héroïque du jeune Egmont lui inspire une des plus belles musiques de scène jamais écrites, ici sublimée dans une performance filmique inédite mêlant musique, théâtre, cirque et vidéo.

Lorsque Goethe écrit le drame d’Egmont, il ne l’imagine pas sans la présence d’une musique de scène, écrin dramatique par excellence des valeurs de liberté et d’héroïsme qu’il entend mettre à l’honneur. C’est en 1809 que Beethoven, l’un de ses plus fervents admirateurs, lui propose d’en faire la composition. Le destin tragique du jeune héros, vainqueur des Français à la bataille de Gravelines en 1588, défendant son peuple face à l’occupant espagnol, donnera naissance à un poème musical où l’on touche du doigt le « Gesamtkunstwerk », art total reliant parole et musique.
Deux oeuvres indissociables que la chef d’orchestre Laurence Equilbey et la metteure en scène Séverine Chavrier explorent dans leurs moindres recoins : tractations politiques filmées en hors-champ et en direct, et vidéos de l’orchestre donnent une épaisseur nouvelle à ce que Séverine Chavrier appelle une utopie : « Celle de croire encore en l’homme et en la capacité de la musique a  générer un “en commun”, une suspension haletante, une respiration organique et vitale. »

Générique

Musique : Ludwig van Beethoven
Texte librement adapté de la pièce de : Johann Wolfgang von Goethe
Inserts musicaux : Marche funèbre (extraite de "Leonore Prohaska", Beethoven), Marche solennelle (extraite de "Le roi Stéphane", Beethoven)
Direction : Laurence Equilbey
Mise en scène : Séverine Chavrier
Collaboration à l'adaptation du livret et à la dramaturgie : Beate Haeckl
Conseillère historique et littéraire, voix off : Sophie Wahnich
Conseillère littéraire : Pascale Breton
Assistante à la mise en scène : Louise Sari
Régie générale : Christophe Poux
Scénographie : Benjamin Hautin
Vidéo : Thomas Guiral
Avec : Insula orchestra
Images : Alexandre Ah-Kye, Maxime Kathari, Thomas Guiral
Lumière : Patrick Riou
Régisseur lumière : Frédéric Chantossel
Son : Jérôme Fèvre
Costumes : Danila Fatovich
Accessoires : Christian Tirole
Avec : Insula orchestra , Stéphanie Paulet (violon solo) , Sheva Tehoval (soprano, Klara) , Leonard Hohm (Egmont) , Doga Gürer (Guillaume d'Orange) , Charles Morillon (Duc d'Albe) , Stefan Kinsman (Ferdinand)

Production Insula orchestra, en partenariat avec le Centre dramatique National Orléans/Centre-Val de Loire

En savoir plus

Chef d’orchestre française notamment reconnue pour la direction musicale d’Insula orchestra et d’accentus, Laurence Equilbey a dirigé les orchestres de Lyon, Bucarest, Liège, Leipzig, Brussels Philharmonic, Café Zimmermann, Akademie für alte Musik Berlin, Concerto Köln, Camerata Salzburg ou encore Mozarteumorchester Salzburg. En 2009, elle devient associée avec accentus à l’Orchestre de Chambre de Paris, puis avec le Grand Théâtre de Provence, tout en poursuivant un compagnonnage avec la Philarmonie de Paris. Saluée pour son ouverture artistique et son exigence, elle considère ici que « Cette musique jouée seule, détachée de la pièce de Goethe, ne résonne pas comme elle le doit. C’est pourquoi nous avons imaginé avec Séverine Chavrier et Beate Haeckl créer un objet singulier, un théâtre lmé et joué sur scène, qui restitue les moments cruciaux de la pièce Egmont et révèle toute la force de la musique exceptionnelle de Beethoven. »

Comédienne et musicienne de formation, Séverine Chavrier est aussi une metteuse en scène qui excelle dans le mélange des genres. En 2005, elle est choisie par Rodolphe Burger pour un travail sur les musiques de Eisler pour le spectacle Schweyk de Bertold Brecht au Théâtre Nanterre-Amandiers, et devient artiste associée au Centquatre en 2010. Depuis, elle multiplie les projets, notamment à l’Odéon-Théâtre de l’Europe, mais aussi au Festival d’Avignon et au Théâtre de la Bastille. Elle dirige aujourd’hui le Centre Dramatique National d’Orléans, tout en poursuivant son travail de création avec sa compagnie La sérénade interrompue.

à découvrir

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL