Musique

LIBERA ME

Enrique Mazzola / Orchestre national d’Île-de-France / Pierre Boulez / Giuseppe Verdi
 23 mai
durée : 1h30 sans entracte / tarif B
Lieu : Grand Théâtre
mer. 23 mai 20H30
  Réserver maintenant    

Présentation

Dans ce sublime Requiem écrit en 1874 pour célébrer son défunt ami Alessandro Manzoni, Giuseppe Verdi place le choeur au centre. Si les airs se succèdent comme dans un opéra, ce sont bien les voix qui donnent à l’ensemble le « souffle grandiose » d’une musique sacrée interprétée par l’Orchestre National d’Île-de- France et le Choeur de l’Orchestre de Paris.

Si Giuseppe Verdi reste davantage connu pour ses opéras, il n’en reste pas moins que son Requiem figure encore aujourd’hui parmi les plus grands chefs-d’oeuvre de l’histoire de la musique classique. Suite à la disparition de son ami et idole Alessandro Manzoni, célèbre auteur italien devenu fer de lance de l’unification italienne, il propose de lui rendre publiquement un dernier hommage. Il en naîtra une fresque vocale souvent comparée à la Neuvième Symphonie de Beethoven, où la musique emporte tout par sa force et son lyrisme. Alors que Mozart, Cherubini et Berlioz terminèrent leur requiem sur une note de supplication, Verdi ajoute au sien une touche très personnelle avec Libera Me, point culminant de ce travail de composition, dont l’unicité tient à la place centrale qu’il choisit délibérément de donner au choeur, symbole de ce peuple que Manzoni et lui-même respectaient tant.
En première partie, Enrique Mazzola a souhaité jouer l’élégie de Pierre Boulez Memoriale, écrite en 1985 pour flûte solo et orchestre, en hommage au compositeur disparu en janvier 2016.

à découvrir

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL