la saison les spectacles

Du 9 au 11 déc.  20H30
Grand Théâtre
durée 1h45 sans entracte

Dans un doux mélange d’absurde, de beauté et d’humour, les circassiens, danseurs et musiciens de Baro d’evel livrent une performance physique et plastique sidérante. Œuvre totale, Falaise agit comme un réenchantement du monde.

La scénographie est monumentale, digne d’un paysage apocalyptique : une falaise noire vertigineuse, que l’on croirait indestructible et qui pourtant s’effrite, dévoilant des débris de ville, des fragments de fenêtres ou de balcons. Dans ce monde en ruine, la vie grouille, déborde des parois : 8 humains menacés par la chute, aspirés par le vide, s’acharnent à ramener la vie. Les acrobates s’accrochent, les clowns s’évertuent à parler, une nuée de pigeons passe et un cheval traverse, hypnotique, insufflant une beauté indescriptible dans ce chaos. C’est (ba)rock, léger et inquiétant, sombre et surtout vivant !

Falaise est le deuxième volet du diptyque commencé par Là, son envers, son négatif, son miroir inversé. Dans , le blanc se tachait de noir ; dans Falaise c’est le noir qui laisse apparaître le blanc de l’espoir, comme un possible chemin vers la lumière.

Les membres de Baro d’evel, compagnie franco-catalane qui arpente les scènes européennes depuis des années, donnent une dimension beckettienne à leur univers, empli d’inspirations picturales, de Goya à Tàpies, et cinématographiques, de Tarkovski à Wim Wenders. En inventant une galerie de personnages marginaux, à la rage de vivre intacte, ils disent l’invisible, ce qui relie nos solitudes dans un monde abîmé.


En partenariat avec L’Azimut – Antony/Châtenay-Malabry et L’Onde, théâtre centre d’art de Vélizy-Villacoublay.
Dans un doux mélange d’absurde, de beauté et d’humour, les circassiens, danseurs et musiciens de Baro d’evel livrent une performance physique et plastique sidérante. Œuvre totale, Falaise agit comme un réenchantement du monde.

La scénographie est monumentale, digne d’un paysage apocalyptique : une falaise noire vertigineuse, que l’on croirait indestructible et qui pourtant s’effrite, dévoilant des débris de ville, des fragments de fenêtres ou de balcons. Dans ce monde en ruine, la vie grouille, déborde des parois : 8 humains menacés par la chute, aspirés par le vide, s’acharnent à ramener la vie. Les acrobates s’accrochent, les clowns s’évertuent à parler, une nuée de pigeons passe et un cheval traverse, hypnotique, insufflant une beauté indescriptible dans ce chaos. C’est (ba)rock, léger et inquiétant, sombre et surtout vivant !

Falaise est le deuxième volet du diptyque commencé par Là, son envers, son négatif, son miroir inversé. Dans , le blanc se tachait de noir ; dans Falaise c’est le noir qui laisse apparaître le blanc de l’espoir, comme un possible chemin vers la lumière.

Les membres de Baro d’evel, compagnie franco-catalane qui arpente les scènes européennes depuis des années, donnent une dimension beckettienne à leur univers, empli d’inspirations picturales, de Goya à Tàpies, et cinématographiques, de Tarkovski à Wim Wenders. En inventant une galerie de personnages marginaux, à la rage de vivre intacte, ils disent l’invisible, ce qui relie nos solitudes dans un monde abîmé.


En partenariat avec L’Azimut – Antony/Châtenay-Malabry et L’Onde, théâtre centre d’art de Vélizy-Villacoublay.

Auteurs, metteurs en scène Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias / Avec Noëmie Bouissou, Camille Decourtye, Claire Lamothe, Blaï Mateu Trias, Oriol Pla, Julian Sicard, Marti Soler, Guillermo Weickert, un cheval, des pigeons / Collaboration à la mise en scène Maria Muñoz et Pep Ramis - Mal Pelo / Collaboration à la dramaturgie Barbara Métais-Chastanier / Scénographie Lluc Castells assisté de Mercè Lucchetti / Collaboration musicale et création sonore Fred Bühl / Création lumières Adèle Grépinet / Création costumes Céline Sathal / Musique enregistrée Joel Bardolet / Régie lumières Nicolas Zurow / Régie plateau Cédric Bréjoux et Mathieu Miorin / Régie son Fred Bühl ou Rodolphe Moreira / Régie animaux Francis Tabouret

Administration Caroline Mazeaud / Communication Ariane Zaytzeff / Attaché de production Pierre Compayré / Directeur des productions, diffusion Laurent Ballay / Directrice technique Nina Pire / Production Baro d’evel / Coproductions GREC 2019 festival de Barcelona, Teatre Lliure de Barcelone, Théâtre Garonne, scène européenne, Malraux scène nationale Chambéry Savoie, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Pronomade(s) en Haute-Garonne, CNAR, L’Archipel, scène nationale de Perpignan, MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, CIRCa, Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie, Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, le Parvis, scène nationale Tarbes-Pyrénées, Les Halles de Schaerbeek - Bruxelles, L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, le cirque Jules Verne, pôle national cirque, Amiens, La scène nationale d’Albi dans le cadre du soutien du FONDOC, Bonlieu, scène nationale d’Annecy, La Comunidad de Madrid (Teatros del Canal), Le domaine d’O (Montpellier 3M), Houdremont, scène conventionnée de la Courneuve, 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf / Projet bénéficiaire du projet de coopération transfrontalière PYRENART, dans le cadre du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre POCTEFA 2014-2020 - Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) / Accueils en résidence Le Théâtre Garonne, scène européenne, Les Pronomade(s) en Haute-Garonne CNAR, CIRCa, PNC, Auch Gers Occitanie, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Le Théâtre de Lorient, La Brèche, PNC de Cherbourg, L’Avant-scène de Cognac. / Avec l’aide à la création de la DGCA, Ministère de la culture et de la communication, de la Generalitat de Catalunya, Institut Català de les Empreses Culturals, du Conseil départemental de la Haute-Garonne et de la Ville de Toulouse / Photo ©François Passerini
Auteurs, metteurs en scène Camille Decourtye et Blaï Mateu Trias / Avec Noëmie Bouissou, Camille Decourtye, Claire Lamothe, Blaï Mateu Trias, Oriol Pla, Julian Sicard, Marti Soler, Guillermo Weickert, un cheval, des pigeons / Collaboration à la mise en scène Maria Muñoz et Pep Ramis - Mal Pelo / Collaboration à la dramaturgie Barbara Métais-Chastanier / Scénographie Lluc Castells assisté de Mercè Lucchetti / Collaboration musicale et création sonore Fred Bühl / Création lumières Adèle Grépinet / Création costumes Céline Sathal / Musique enregistrée Joel Bardolet / Régie lumières Nicolas Zurow / Régie plateau Cédric Bréjoux et Mathieu Miorin / Régie son Fred Bühl ou Rodolphe Moreira / Régie animaux Francis Tabouret

Administration Caroline Mazeaud / Communication Ariane Zaytzeff / Attaché de production Pierre Compayré / Directeur des productions, diffusion Laurent Ballay / Directrice technique Nina Pire / Production Baro d’evel / Coproductions GREC 2019 festival de Barcelona, Teatre Lliure de Barcelone, Théâtre Garonne, scène européenne, Malraux scène nationale Chambéry Savoie, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Pronomade(s) en Haute-Garonne, CNAR, L’Archipel, scène nationale de Perpignan, MC93 – Maison de la Culture de Seine-Saint-Denis, CIRCa, Pôle National Cirque, Auch Gers Occitanie, Le Grand T, théâtre de Loire-Atlantique, le Parvis, scène nationale Tarbes-Pyrénées, Les Halles de Schaerbeek - Bruxelles, L’Estive, scène nationale de Foix et de l’Ariège, le cirque Jules Verne, pôle national cirque, Amiens, La scène nationale d’Albi dans le cadre du soutien du FONDOC, Bonlieu, scène nationale d’Annecy, La Comunidad de Madrid (Teatros del Canal), Le domaine d’O (Montpellier 3M), Houdremont, scène conventionnée de la Courneuve, 2 Pôles Cirque en Normandie / La Brèche à Cherbourg – Cirque-Théâtre d’Elbeuf / Projet bénéficiaire du projet de coopération transfrontalière PYRENART, dans le cadre du programme Interreg V-A Espagne-France-Andorre POCTEFA 2014-2020 - Fonds Européen de Développement Régional (FEDER) / Accueils en résidence Le Théâtre Garonne, scène européenne, Les Pronomade(s) en Haute-Garonne CNAR, CIRCa, PNC, Auch Gers Occitanie, ThéâtredelaCité – CDN Toulouse Occitanie, Le Théâtre de Lorient, La Brèche, PNC de Cherbourg, L’Avant-scène de Cognac. / Avec l’aide à la création de la DGCA, Ministère de la culture et de la communication, de la Generalitat de Catalunya, Institut Català de les Empreses Culturals, du Conseil départemental de la Haute-Garonne et de la Ville de Toulouse / Photo ©François Passerini

Camille Decourtye se forme au chant, Blaï Mateu Trias au clown, puis tous les deux au cirque, au CNAC.  Ce duo franco-catalan participe à la création de Baro d’evel cirk compagnie, collectif de six artistes révélés avec Bestias, en 2015. Ils prennent la direction en 2006 de ce qui qui s’appelle désormais Baro d’evel, qui signifie en manouche « Bon Dieu ! » et « branquignol ». Ils sont en recherche perpétuelle d’un décloisonnement des arts qui leur fait travailler la musicalité du mouvement, la voix, la plasticité. Pour eux, la présence d’animaux apporte une justesse et une émotion fulgurantes.

Camille Decourtye se forme au chant, Blaï Mateu Trias au clown, puis tous les deux au cirque, au CNAC.  Ce duo franco-catalan participe à la création de Baro d’evel cirk compagnie, collectif de six artistes révélés avec Bestias, en 2015. Ils prennent la direction en 2006 de ce qui qui s’appelle désormais Baro d’evel, qui signifie en manouche « Bon Dieu ! » et « branquignol ». Ils sont en recherche perpétuelle d’un décloisonnement des arts qui leur fait travailler la musicalité du mouvement, la voix, la plasticité. Pour eux, la présence d’animaux apporte une justesse et une émotion fulgurantes.


en famille dès 10 ans
Grand Théâtre
durée 1h45 sans entracte

à ne pas manquer
Autour du spectacle !

Les Labos du TSQY
Comment construire dans un monde menacé ?
Jeudi 21 avril 19h30
Les conséquences de l’activité humaine sur le climat, les océans, les sols, les populations animales transforment le monde que l’on a connu jusqu’ici. Il n’est désormais plus possible de compter sur un milieu stable et prévisible. Dans ce monde menacé par le désastre écologique et social, la catastrophe est-elle le nouvel horizon?
>> Infos et réservation

Actus

En images