la saison les spectacles

jeu. 25 avr.  20H30
1h35

Résumé


L’histoire d’Iphigénie est ancestrale, mais cette fois les dieux n’ont plus la main : le pouvoir est entre les mains des humains. L’auteur Tiago Rodrigues, la metteure en scène Anne Théron et une troupe d’exception revisitent avec maestria le mythe antique à la lumière du présent.

« Les dieux sont des histoires qu’on raconte aux Grecs pour justifier ce qu’ils ne comprendraient pas autrement ». La fatalité divine ainsi évacuée, le texte percutant de l’auteur et metteur en scène portugais, désormais Directeur du Festival d’Avignon, Tiago Rodrigues, magnifié par l’exceptionnelle mise en scène d’Anne Théron, recentre l’histoire au cœur des relations humaines, où les personnages doivent faire face à leur libre-arbitre et à leurs responsabilités. Ménélas, mari d’Hélène, demande à son frère, le roi Agamemnon, et à Clytemnestre sa femme, le sacrifice de leur fille Iphigénie. Que va décider Agamemnon ? Alors que les hommes mettent leurs décisions sur le dos des dieux, les femmes crient que l’on peut choisir autre chose que le pouvoir, la guerre et le crime.

Anne Théron nous offre une mise en scène aux sensations aussi théâtrales que sonores, visuelles et plastiques. Les ingrédients d’Iphigénie sont concentrés dans un espace-temps abstrait, sur ces îlots qui se détachent d’une mer projetée. Le chœur vient interroger l’action, il débat de ce sacrifice qui serait ou non dicté par les dieux, il est la mémoire de ce qui se passe, de ce qui s’est passé, entre force et répétition délétère. Comment se sortir du poids de l’histoire ? Iphigénie se libère de sa destinée : non seulement elle s’approprie le choix de mourir, et de le faire en femme libre, mais elle va encore plus loin en réclamant l’oubli afin de briser la boucle tragique de la vengeance et crée ainsi l’espoir d’un autre monde.

Résumé


L’histoire d’Iphigénie est ancestrale, mais cette fois les dieux n’ont plus la main : le pouvoir est entre les mains des humains. L’auteur Tiago Rodrigues, la metteure en scène Anne Théron et une troupe d’exception revisitent avec maestria le mythe antique à la lumière du présent.

« Les dieux sont des histoires qu’on raconte aux Grecs pour justifier ce qu’ils ne comprendraient pas autrement ». La fatalité divine ainsi évacuée, le texte percutant de l’auteur et metteur en scène portugais, désormais Directeur du Festival d’Avignon, Tiago Rodrigues, magnifié par l’exceptionnelle mise en scène d’Anne Théron, recentre l’histoire au cœur des relations humaines, où les personnages doivent faire face à leur libre-arbitre et à leurs responsabilités. Ménélas, mari d’Hélène, demande à son frère, le roi Agamemnon, et à Clytemnestre sa femme, le sacrifice de leur fille Iphigénie. Que va décider Agamemnon ? Alors que les hommes mettent leurs décisions sur le dos des dieux, les femmes crient que l’on peut choisir autre chose que le pouvoir, la guerre et le crime.


Générique


Mise en scène Anne Théron
Texte Tiago Rodrigues traduit par Thomas Resendes
Avec Carolina Amaral, Fanny Avram, João Cravo Cardoso, Alex Descas, Vincent Dissez, Mireille Herbstmeyer, Julie Moreau, Philippe Morier-Genoud, Richard Sammut
Dramaturgie et assistanat à la mise en scène Thomas Resendes
Collaboration chorégraphique Thierry Thieû Niang
Scénographie et costumes Barbara Kraft
Création lumières Benoît Théron
Création son Sophie Berger
Création vidéo Nicolas Comte
Régie générale Mickaël Varaniac-Quard
Régie plateau Marion Koechlin
Régie son Quentin Bonnard
Régie son et vidéo Jean-Marc Lanoë

Production Théâtre National de Strasbourg, Compagnie Les Productions Merlin / Coproduction Festival d’Avignon, Teatro Nacional São João, L’empreinte – Scène nationale Brive-Tulle, Le Grand R – Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Scène nationale du Sud-Aquitain – Bayonne / Iphigénie est soutenu par l’Institut Français dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022 / Avec le soutien du ministère de la Culture, Aide au conventionnement et Fonds de production exceptionnel et de l’OARA – Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine / Remerciements à la Mairie de Fort-Mahon-Plage, à Chantal Nicolaï pour le tournage du film et aux Tréteaux de France - Centre dramatique national / La compagnie Les Productions Merlin est conventionnée par l’État, Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Nouvelle-Aquitaine / Le décor est réalisé par les ateliers du TNP de Villeurbanne / Les costumes sont réalisés par les ateliers du TNS / Le texte est publié aux Solitaires Intempestifs dans le recueil Iphigénie, Agamemnon, Electre / Vincent Dissez et Anne Théron sont artistes associé·e·s au Théâtre National de Strasbourg

Générique


Mise en scène Anne Théron
Texte Tiago Rodrigues traduit par Thomas Resendes
Avec Carolina Amaral, Fanny Avram, João Cravo Cardoso, Alex Descas, Vincent Dissez, Mireille Herbstmeyer, Julie Moreau, Philippe Morier-Genoud, Richard Sammut
Dramaturgie et assistanat à la mise en scène Thomas Resendes
Collaboration chorégraphique Thierry Thieû Niang
Scénographie et costumes Barbara Kraft
Création lumières Benoît Théron
Création son Sophie Berger
Création vidéo Nicolas Comte
Régie générale Mickaël Varaniac-Quard
Régie plateau Marion Koechlin
Régie son Quentin Bonnard
Régie son et vidéo Jean-Marc Lanoë

Production Théâtre National de Strasbourg, Compagnie Les Productions Merlin / Coproduction Festival d’Avignon, Teatro Nacional São João, L’empreinte – Scène nationale Brive-Tulle, Le Grand R – Scène nationale de La Roche-sur-Yon, Scène nationale du Sud-Aquitain – Bayonne / Iphigénie est soutenu par l’Institut Français dans le cadre de la Saison France-Portugal 2022 / Avec le soutien du ministère de la Culture, Aide au conventionnement et Fonds de production exceptionnel et de l’OARA – Office artistique de la région Nouvelle-Aquitaine / Remerciements à la Mairie de Fort-Mahon-Plage, à Chantal Nicolaï pour le tournage du film et aux Tréteaux de France - Centre dramatique national / La compagnie Les Productions Merlin est conventionnée par l’État, Direction régionale des affaires culturelles (DRAC) Nouvelle-Aquitaine / Le décor est réalisé par les ateliers du TNP de Villeurbanne / Les costumes sont réalisés par les ateliers du TNS / Le texte est publié aux Solitaires Intempestifs dans le recueil Iphigénie, Agamemnon, Electre / Vincent Dissez et Anne Théron sont artistes associé·e·s au Théâtre National de Strasbourg

En savoir plus


Tiago Rodrigues

Tiago Rodrigues est né à Amadora (Portugal), en 1977. Acteur, metteur en scène, dramaturge et producteur, il a récemment été nommé à la direction du Festival d’Avignon. Depuis ses débuts en tant qu’acteur, il y a une vingtaine d’années, Tiago Rodrigues a toujours envisagé le théâtre comme une assemblée humaine : un lieu où les gens se rencontrent, comme au café, pour y confronter leurs idées et partager leur temps. Le travail de Tiago Rodrigues est reconnu pour sa capacité à briser les frontières entre le théâtre et les diverses réalités du monde contemporain, remettant en question notre perception des phénomènes sociaux et historiques. Tout au long de sa carrière, il a été un bâtisseur de ponts entre les villes, les pays, autant qu’il a été l’amphitryon et le défenseur d’un théâtre vivant.

Anne Théron

Originaire de Cambrai, Anne Théron est une artiste française à la fois romancière, dramaturge, scénariste, metteure en scène et réalisatrice. Passionnée par la mise en scène et l’écriture de plateau, elle fonde la compagnie Les Productions Merlin avec laquelle elle crée ce qu’elle appelle des « objets », où se mêlent recherches sur le corps, la vidéo et le son. Depuis septembre 2014, Anne Théron est artiste associée au Théâtre National de Strasbourg et à son école - dirigés par Stanislas Nordey - aux côtés de Julien Gosselin, Thomas Jolly, Lazare, Christine Letailleur et Blandine Savetier.

En savoir plus


Tiago Rodrigues

Tiago Rodrigues est né à Amadora (Portugal), en 1977. Acteur, metteur en scène, dramaturge et producteur, il a récemment été nommé à la direction du Festival d’Avignon. Depuis ses débuts en tant qu’acteur, il y a une vingtaine d’années, Tiago Rodrigues a toujours envisagé le théâtre comme une assemblée humaine : un lieu où les gens se rencontrent, comme au café, pour y confronter leurs idées et partager leur temps. Le travail de Tiago Rodrigues est reconnu pour sa capacité à briser les frontières entre le théâtre et les diverses réalités du monde contemporain, remettant en question notre perception des phénomènes sociaux et historiques. Tout au long de sa carrière, il a été un bâtisseur de ponts entre les villes, les pays, autant qu’il a été l’amphitryon et le défenseur d’un théâtre vivant.

Anne Théron

Originaire de Cambrai, Anne Théron est une artiste française à la fois romancière, dramaturge, scénariste, metteure en scène et réalisatrice. Passionnée par la mise en scène et l’écriture de plateau, elle fonde la compagnie Les Productions Merlin avec laquelle elle crée ce qu’elle appelle des « objets », où se mêlent recherches sur le corps, la vidéo et le son. Depuis septembre 2014, Anne Théron est artiste associée au Théâtre National de Strasbourg et à son école - dirigés par Stanislas Nordey - aux côtés de Julien Gosselin, Thomas Jolly, Lazare, Christine Letailleur et Blandine Savetier.



  • jeu. 25 avril
    20H30
En partenariat avec l’Onde Théâtre Centre d’Art


Revue de presse

Autour du spectacle

En images