la saison les spectacles

Du 1er au 2 févr.  20H30
Petit théâtre
durée 1h30 sans entracte

Dans un monologue retransmis en direct sur Instagram, une jeune fille s’expose, s’invente et se raconte seule dans sa chambre, face à son téléphone. Une plongée troublante dans un jeu de miroir virtuel !

_jeanne_dark_, c’est le pseudo Instagram que s’est choisi Jeanne, une adolescente de 16 ans issue d’une famille catholique, qui vit dans une banlieue pavillonnaire d’Orléans. Depuis quelques mois, elle subit les railleries de ses camarades sur sa virginité. Un soir, elle décide de ne plus se taire et prend la parole en live sur son profil. Au fil de ses confidences, son identité éclate et se diffracte en de multiples personnages. Jeanne se raconte, danse, filme et se métamorphose, oscillant entre mise à nu et mise en scène de soi. Portée par Helena de Laurens, cette performance virtuose sera aussi accessible en live sur le compte Instagram @_jeanne_dark_.

« Quand j’ai commencé à travailler sur la figure de Jeanne d’Arc, c’est tout une période de ma vie qui a ressurgi, que j’avais soigneusement enfouie car j’en avais honte : mon adolescence à Orléans. J’ai eu envie de retrouver l’adolescente sérieuse, catholique, réservée que j’étais, de la comprendre et surtout, de lui permettre de dire tout ce qu’elle n’avait pas pu dire à l’époque. ». Alors que nos smartphones sont devenus de véritables miroirs grossissants de notre quotidien, Marion Siéfert nous interroge sur cette étape clé de la vie de chaque individu, le difficile passage à l’âge adulte, et de sa métamorphose à l’ère des nouvelles technologies.

Dans un monologue retransmis en direct sur Instagram, une jeune fille s’expose, s’invente et se raconte seule dans sa chambre, face à son téléphone. Une plongée troublante dans un jeu de miroir virtuel !

_jeanne_dark_, c’est le pseudo Instagram que s’est choisi Jeanne, une adolescente de 16 ans issue d’une famille catholique, qui vit dans une banlieue pavillonnaire d’Orléans. Depuis quelques mois, elle subit les railleries de ses camarades sur sa virginité. Un soir, elle décide de ne plus se taire et prend la parole en live sur son profil. Au fil de ses confidences, son identité éclate et se diffracte en de multiples personnages. Jeanne se raconte, danse, filme et se métamorphose, oscillant entre mise à nu et mise en scène de soi. Portée par Helena de Laurens, cette performance virtuose sera aussi accessible en live sur le compte Instagram @_jeanne_dark_.

« Quand j’ai commencé à travailler sur la figure de Jeanne d’Arc, c’est tout une période de ma vie qui a ressurgi, que j’avais soigneusement enfouie car j’en avais honte : mon adolescence à Orléans. J’ai eu envie de retrouver l’adolescente sérieuse, catholique, réservée que j’étais, de la comprendre et surtout, de lui permettre de dire tout ce qu’elle n’avait pas pu dire à l’époque. ». Alors que nos smartphones sont devenus de véritables miroirs grossissants de notre quotidien, Marion Siéfert nous interroge sur cette étape clé de la vie de chaque individu, le difficile passage à l’âge adulte, et de sa métamorphose à l’ère des nouvelles technologies.


Conception, texte et mise en scène Marion Siéfert / Collaboration artistique, chorégraphie et performance Helena de Laurens / Collaboration artistique Matthieu Bareyre / Avec la voix d’Émilie Cazenave / Conception scénographie Nadia Lauro / Lumières Manon Lauriol / Son Johannes Van Bebber / Costumes Valentine Solé / Maquillage Karin Westerlund / Vidéo Antoine Briot / Réalisation scénographie Ateliers Nanterre-Amandiers : Marie Maresca, Ivan Assaël, Jérôme Chrétien / Accompagnement du travail vocal Jean-Baptiste Veyret-Logerias / Harpe baroque Babett Niclas / Régie générale Chloé Bouju / Régie vidéo Jérémy Oury / Régie plateau Marine Brosse

Montage de production Cécile Jeanson /Diffusion et administration de Ziferte Productions Anne Pollock / Production Ziferte Productions et La Commune – CDN d’Aubervilliers / Coproduction Théâtre Olympia - Centre Dramatique National de Tours, Théâtre National de Bretagne – Rennes, La Rose des vents – scène nationale de Villeneuve d’Ascq, Festival d’Automne à Paris, CNDC Angers, L’Empreinte - scène nationale Brive-Tulle, Centre Dramatique National d’Orléans, TANDEM – Scène nationale Arras-Douai, Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon, Le Maillon-Strasbourg, Vooruit-Gand, Théâtre Sorano – Toulouse, Théâtre de Liège / Avec le soutien de POROSUS, Fonds de dotation , et de M.A.C COSMETICS / Accueil en résidence T2G CDN de Gennevilliers, La Ménagerie de verre dans le cadre du Studiolab / Avec l’aide à la production de la Drac Île-de-France, action financée par la Région Île-de-France / Marion Siéfert est artiste associée à La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers, au CNDC d’Angers et au Parvis – Scène Nationale de Tarbes-Pyrénées / Photo ©Matthieu Bareyre
Conception, texte et mise en scène Marion Siéfert / Collaboration artistique, chorégraphie et performance Helena de Laurens / Collaboration artistique Matthieu Bareyre / Avec la voix d’Émilie Cazenave / Conception scénographie Nadia Lauro / Lumières Manon Lauriol / Son Johannes Van Bebber / Costumes Valentine Solé / Maquillage Karin Westerlund / Vidéo Antoine Briot / Réalisation scénographie Ateliers Nanterre-Amandiers : Marie Maresca, Ivan Assaël, Jérôme Chrétien / Accompagnement du travail vocal Jean-Baptiste Veyret-Logerias / Harpe baroque Babett Niclas / Régie générale Chloé Bouju / Régie vidéo Jérémy Oury / Régie plateau Marine Brosse

Montage de production Cécile Jeanson /Diffusion et administration de Ziferte Productions Anne Pollock / Production Ziferte Productions et La Commune – CDN d’Aubervilliers / Coproduction Théâtre Olympia - Centre Dramatique National de Tours, Théâtre National de Bretagne – Rennes, La Rose des vents – scène nationale de Villeneuve d’Ascq, Festival d’Automne à Paris, CNDC Angers, L’Empreinte - scène nationale Brive-Tulle, Centre Dramatique National d’Orléans, TANDEM – Scène nationale Arras-Douai, Théâtre Nouvelle Génération – CDN de Lyon, Le Maillon-Strasbourg, Vooruit-Gand, Théâtre Sorano – Toulouse, Théâtre de Liège / Avec le soutien de POROSUS, Fonds de dotation , et de M.A.C COSMETICS / Accueil en résidence T2G CDN de Gennevilliers, La Ménagerie de verre dans le cadre du Studiolab / Avec l’aide à la production de la Drac Île-de-France, action financée par la Région Île-de-France / Marion Siéfert est artiste associée à La Commune centre dramatique national d’Aubervilliers, au CNDC d’Angers et au Parvis – Scène Nationale de Tarbes-Pyrénées / Photo ©Matthieu Bareyre

Autrice, metteuse en scène et performeuse, le travail de Marion Siéfert croise les disciplines, entre théâtre, cinéma et écriture. Dans ses précédents spectacles, elle interroge déjà notre rapport complexe au corps, entre fiction et réalité. Depuis septembre 2017, elle est artiste associée à La Commune - CDN d’Aubervilliers.

Autrice, metteuse en scène et performeuse, le travail de Marion Siéfert croise les disciplines, entre théâtre, cinéma et écriture. Dans ses précédents spectacles, elle interroge déjà notre rapport complexe au corps, entre fiction et réalité. Depuis septembre 2017, elle est artiste associée à La Commune - CDN d’Aubervilliers.


Petit théâtre
durée 1h30 sans entracte

à ne pas manquer
Autour du spectacle !

Les Labos du TSQY
Adolescence et réseaux sociaux : la mise en scène de soi
Jeudi 3 février 19h30
SMS, photos, réseaux sociaux : c’est désormais souvent avec ces outils que les adolescents se racontent. Cela change leur manière de se mettre en récit. C’est aussi en ligne qu’ils construisent leur identité et en jouent - grâce aux filtres, aux “stories”, aux multiples façons de se montrer, se masquer, se transformer. Comment désormais se raconter, se montrer dans ce moment de passage qu’est l’adolescence ? Quelle place prend le récit de soi dans le monde actuel, et comment contribue-t-il à la construction de l’identité des plus jeunes ?
>> Infos et réservation

Actus

En images