la saison les spectacles

ven. 2 déc.  20H30
Grand Théâtre
1h30 sans entracte

Résumé


10 ans après le succès international de NOIR D***, son 3e album qui l’a révélé au monde entier, Youssoupha réunit un choeur gospel et un orchestre dans une bouleversante célébration symphonique.

Avec 7 albums et une carrière des plus remar-quables, Youssoupha s’est imposé en 20 ans sur le devant de la scène internationale du rap. En reprenant en live les chansons de son album phare, avec le concours d’un orchestre et d’un chœur, il inonde la scène d’un lumineux gospel tout en revisitant ses textes puissants, marqués d’une grande sagesse. Une relecture où l’intime se conjugue au grandiose.
Le rappeur franco-congolais ne propose pas ici un concert comme un autre, mais davantage un spectacle symphonique. Le violoncelliste Olivier Koundouno, qui en est l’arrangeur, a collaboré avec les plus grands (Nosfell, Emily Loizeau ou encore Stephan Eicher). Sa rencontre avec les textes de Youssoupha, les voix gospel et l’ensemble de cordes et de cuivres est galvanisante, et donne tout son sens à la poésie de ses chansons que l’on (re)découvre avec enthousiasme. Une décennie plus tard, ses punchlines retentissent avec toujours autant de justesse.

Résumé


10 ans après le succès international de NOIR D***, son 3e album qui l’a révélé au monde entier, Youssoupha réunit un choeur gospel et un orchestre dans une bouleversante célébration symphonique.

Avec 7 albums et une carrière des plus remar-quables, Youssoupha s’est imposé en 20 ans sur le devant de la scène internationale du rap. En reprenant en live les chansons de son album phare, avec le concours d’un orchestre et d’un chœur, il inonde la scène d’un lumineux gospel tout en revisitant ses textes puissants, marqués d’une grande sagesse. Une relecture où l’intime se conjugue au grandiose.
Le rappeur franco-congolais ne propose pas ici un concert comme un autre, mais davantage un spectacle symphonique. Le violoncelliste Olivier Koundouno, qui en est l’arrangeur, a collaboré avec les plus grands (Nosfell, Emily Loizeau ou encore Stephan Eicher). Sa rencontre avec les textes de Youssoupha, les voix gospel et l’ensemble de cordes et de cuivres est galvanisante, et donne tout son sens à la poésie de ses chansons que l’on (re)découvre avec enthousiasme. Une décennie plus tard, ses punchlines retentissent avec toujours autant de justesse.


Générique


Avec Youssoupha, un choeur gospel, Olivier Koundouno arrangeur, chef et violoncelliste, Manu Sauvage piano / Avec le concours du Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles : violon 1 Manon Boland, Juliette Caradec, Margarita Kirsanova, Quentin Molto, Inès Ould Yaou, violon 2 Ariane Kerouanton, Belkiss Madyer, Alain Ngouma, María Morillas Rodrigo, Nelli Yervandyan, Reda Znimi, alto Camile Dandelot, Aliette Gallet, Viktor Hryhoriev, Sofiia Redko, violoncelle Cléophée Berrillon, Nicolas Boucher, Matthieu Sebeno, contrebasse Elias Matheo Ousmaal, trompette Walter Mena, trombone Quentin Gaillard, tuba Jorge Gonzalez
Production Les Visiteurs du Soir / Photo © Laura Gilli

Générique


Avec Youssoupha, un choeur gospel, Olivier Koundouno arrangeur, chef et violoncelliste, Manu Sauvage piano / Avec le concours du Conservatoire à Rayonnement Régional de Versailles : violon 1 Manon Boland, Juliette Caradec, Margarita Kirsanova, Quentin Molto, Inès Ould Yaou, violon 2 Ariane Kerouanton, Belkiss Madyer, Alain Ngouma, María Morillas Rodrigo, Nelli Yervandyan, Reda Znimi, alto Camile Dandelot, Aliette Gallet, Viktor Hryhoriev, Sofiia Redko, violoncelle Cléophée Berrillon, Nicolas Boucher, Matthieu Sebeno, contrebasse Elias Matheo Ousmaal, trompette Walter Mena, trombone Quentin Gaillard, tuba Jorge Gonzalez
Production Les Visiteurs du Soir / Photo © Laura Gilli

En savoir plus


Faire le choix de reprendre les chansons de l’album NOIR D*** n’est pas anodin, c’est en effet celui qui rendait le plus hommage au peuple noir dont il espère l’unité, et qui est aujourd’hui considéré comme un classique du rap français. D’un père congolais chanteur de Rumba (Tabu Ley Rochereau) et d’une mère sénégalaise, Youssoupha débarque en France à l’âge de 10 ans. Il sort deux premiers albums avant de créer son propre label Bomaye Music. En 10 ans, il a vendu pas moins de 500 000 disques dans le monde.

En savoir plus


Faire le choix de reprendre les chansons de l’album NOIR D*** n’est pas anodin, c’est en effet celui qui rendait le plus hommage au peuple noir dont il espère l’unité, et qui est aujourd’hui considéré comme un classique du rap français. D’un père congolais chanteur de Rumba (Tabu Ley Rochereau) et d’une mère sénégalaise, Youssoupha débarque en France à l’âge de 10 ans. Il sort deux premiers albums avant de créer son propre label Bomaye Music. En 10 ans, il a vendu pas moins de 500 000 disques dans le monde.


Grand Théâtre
1h30 sans entracte

  • ven. 02 décembre • 20H30

Autour du spectacle

En images