Agriculture urbaine : mythe ou réalité ?

 18 mars
Entrée libre sur réservation
Lieu : Théâtre
mer. 18 mars 20H00
Réservations au 01 30 96 99 00 ou accueil@tsqy.org

En savoir plus

INTERVENANTS

Marc Dufumier
Marc DUFUMIER est professeur honoraire d’agriculture comparée et développement agricole à l’AgroParisTech (Institut des sciences et techniques du vivant et de l’environnement) où il a enseigné pendant plus d’une trentaine d’années.
Il a conjointement mené des recherches dans le domaine de l’environnement et du développement au sein de l’Institut de Recherche et d’Application des Méthodes de Développement (IRAM).
Ces activités l’ont amené à effectuer de nombreuses missions en Amérique latine, Afrique, Asie…
Actuellement membre du conseil scientifique de la Fondation pour la nature et l’homme (FNH).

Publications :
- De la terre à l’assiette. 50 questions essentielles sur l’agriculture et l’alimentation. Allary éditions 2020.
- L’agroécologie peut nous sauver. Edition Actes Sud. Paris 2019
- 50 idées reçues sur l’agriculture et l’alimentation. Allary – édition. Paris ; 2014.
- Famine au Sud, Malbouffe au Nord. Editions Nil ; Paris 2012.
- Agricultures et paysanneries des Tiers mondes. Editions Karthala. Paris, septembre 2004.

Augustin Rosenstiehl
Né en 1973 à Paris. Étudie l’organisation sociale d’une communauté de pêcheurs et d’agriculteurs de la côte pacifique du Guatemala et obtient un Master d’ethnologie à l’Université Paris X en 1997. De retour en France, étudie l’architecture à l’école de Marne-la-Vallée, s’intéresse à la question des prisons et intègre l’Observatoire International des Prisons (OIP). Obtient le diplôme d’Architecte DPLG en 2003 à l’École d’Architecture de Paris Malaquais et écrit « Construire l’abolition » avec Pierre Sartoux, publié chez Urbs Édition. Rejoint ce dernier et dirige l’agence SOA architectes depuis 2003. Remporte le prix Cimbéton avec le projet manifeste « La tour vivante » en 2005 et crée une cellule de recherche au sein de l’agence sur l’agriculture urbaine.  En 2011, fonde et dirige le Laboratoire d’Urbanisme Agricole (LUA). Participe au concours pour le pavillon de la France à l’Exposition Universelle de Milan 2015. Participe à de nombreuses conférences dans le milieu universitaire et de la recherche en France et à l’étranger, anime notamment à la demande du Ministre de l’Agriculture Stéphane Le Foll un colloque au sénat en 2016. En 2018, assure le commissariat de l’exposition « Capital Agricole » au Pavillon de l’Arsenal et publie un ouvrage sous-titré « Chantiers pour une ville cultivée » co-écrit par de nombreux chercheurs.

Caroline Doucerain
Caroline Doucerain est Présidente de l’association Terre et Cité depuis septembre 2019. L’association implantée sur le plateau de Saclay a pour objet de préserver et promouvoir une agriculture de qualité sur le territoire. Elle a la particularité de regrouper les agriculteurs, les élus, les associations et la société civile, afin de permettre aux différents acteurs de mieux comprendre leurs problématiques respectives et faire évoluer le territoire.
De par son intérêt fort pour l’engagement public et sa volonté d’agir pour ses concitoyens, elle a choisi en 2014 de s’engager sur le Plateau de Saclay en tant que Maire des Loges-en-Josas et Vice Présidente de Versailles Grand Parc, en charge de l’aménagement.
Dans sa vie professionnelle, elle a tout d’abord travaillé à l’Assemblée Nationale puis en cabinet ministériel, notamment au service du premier ministre. Aujourd’hui, elle est Conseillère parlementaire auprès de Bruno Retailleau, Président du groupe LR au Sénat et de Force Républicaine, dont l’objet est de contribuer au débat public sur des sujets de fond. 

Christiana et Emmanuel Vandame

Cristiana Vandame, sicilienne d’origine a longtemps travaillé pour des ONG. C’est d’ailleurs lors d’une mission aux Philippines qu’elle rencontra Emmanuel Vandame. Après plusieurs aller-retours elle décida de ne pas renouveler son contrat au sein de l’ONG pour venir s’installer avec Emmanuel à Villiers-le-Bâcle.
Emmanuel Vandame, quant à lui, est issu d’une famille d’agriculteurs. La ferme de Villiers était dans la famille depuis plusieurs générations et cela lui tenait à cœur de continuer à la faire vivre. C’est donc tout naturellement qu’ils se sont décidés à reprendre l’exploitation ensemble.
Initialement en polyculture-élevage, la ferme se recentre dans les années 1970 autour de la production de céréales, dont la qualité est favorisée par les sols argilo-limoneux du territoire. En 1997, Cristiana et Emmanuel Vandame reprennent l’exploitation en agriculture conventionnelle.
Dès 2003, l’AMAP, ses 300 familles adhérentes et le lien social qui en découle, les incite à repenser leurs modes de productions. Suite à plusieurs expérimentations, ils entament la conversion en agriculture biologique de leur culture céréalière à partir de 2009. Le Fournil est également mis en place afin de vendre leur pain bio
Malgré les aléas climatiques et agricoles auxquels ils font face, ils sont aujourd’hui heureux de leurs choix et le fournil est devenu un endroit très apprécié des locaux.

théâtre de
st-quentin
-en-yvelines

Scène nationale

Place Georges Pompidou - CS 80317
78054 Saint Quentin en Yvelines
administration tél. : 01 30 96 99 30
administration@tsqy.org
01 30 96 99 00
 ENVOYER UN EMAIL